• lun. Nov 14th, 2022

L’huile forte de cbd pour une décontraction maximale

ByMax

Nov 14, 2022
huile forte de cbd pour une décontraction maximale

À l’heure où l’on vante sans cesse les mérites et les bienfaits de l’huile de cbd, il est important de connaître les différentes classifications des produits que vous consommez. En effet, les études menées finissent toutes par prouver que le cannabidiol, sous quelle forme qu’il soit, dispose de bien des vertus à notre égard. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ? À cette question, il existe plusieurs réponses, dont l’une d’elles est tout à fait logique : la fréquence d’utilisation ou encore le type de cbd consommé. Car s’il est certain que les différentes formes du cbd influent différemment selon qu’il est sous forme d’huile, de fleur, de crème ou autre, il est important de préciser que le facteur le plus influent reste celui du taux de cannabidiol présent dans l’huile notamment.

Qu’est-ce que l’huile de cbd forte ?

huile de cbd forte

Pour comprendre ce qu’est l’huile forte de cbd, il convient de bien connaître les taux de cannabidiol présent dans les fioles que vous pouvez vous procurer dans le commerce. En principe, la teneur en cannabidiol peut varier selon le produit que vous choisissez : cela démarre à 5% et peut monter haut. Au-delà de 20%, on considère qu’il est déjà relativement puissant, seulement il existe des variétés d’huiles qui peuvent monter jusqu’à 50%. Il est tout de même déconseillé aux personnes n’ayant jamais consommé de cbd à des taux plus raisonnables, de tenter l’expérience. En effet, ce type de produit est réservé aux amateurs aguerris, à la recherche de sensations de relaxation des plus intenses.

Comment est fabriquée l’huile de cbd ?

3 techniques pour extraire le cbd

Comme vous pouvez vous douter, pour avoir une huile de cbd d’excellente qualité, il est indispensable que le chanvre récolté au préalable, lui aussi soit de qualité optimale.

Il existe 3 techniques pour extraire le cbd :

L’extraction par solvants liquides

C’est une méthode qui est simple à mettre en place et qui est relativement bon marché. Par contre, l’utilisation de solvants hautement inflammable en fait la technique la plus déconseillée, car elle est aussi la plus dangereuse. De plus, les solvants doivent être complètement éliminés lors de l’étape d’évaporation, au risque de se retrouver avec un produit toxique. Cette méthode n’est pas utilisée par les récoltants.

L’extraction par CO2

Ce type de procédé est relativement technique. Dans un premier temps, il s’agit de faire passer le CO2 de l’état de gaz, à l’état liquide. Puis il entre en contact avec la plante de cannabis pour dissoudre certaines matières végétales. La suite du procédé consiste à séparer les terpènes des cannabinoïdes.

L’extraction à l’huile alimentaire

Ce procédé est le plus ancien des trois. Il a le mérite de permettre un résultat final sans résidu. C’est la méthode la plus simplifiée qu’il soit, naturelle, sans risque et aussi la moins onéreuse.

Depuis quand le cbd existe-t-il ?

Même si les premières études ont été menées dans les années 1970, le cbd a véritablement été utilisé pour des cas de psychose ou d’anxiété dans les années 80 à 90. Si le produit a été largement plébiscité avant qu’il ne soit toléré, il aura tout de même fallu attendre ce début d’année 2022, pour que l’état comble le vide juridique entourant la molécule. Depuis janvier, il est tout à fait possible de se fournir et de consommer du cannabidiol de manière on ne peut plus légale.

Articles qui peuvent vous interesser :

Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *